LE CENTRE COMMUN DE MESURES

ICP optique

ICP optique

Modèles et marques : 

ICP MS : Varian 820-MS

Objectif

 

Les techniques analytiques à plasma induit (ICP, abréviation de l’anglais « Inductively Coupled Plasma ») peuvent mesurer quantitativement la teneur en éléments d’un matériau, dans une fourchette allant du ppt au pourcentage massique. 

Les seuls éléments qui ne peuvent être mesurés par ces méthodes sont C, H,O, N et les halogènes.

Les échantillons solides doivent être mis en solution, généralement par digestion acide. Cette mise en solution peut éventuellement être assistée par micro-ondes ou par bombes permettant une montée en température et/ou pressions élevées.

Une fois l’échantillon mis en solution, il est ensuite vaporisé au cœur d’un plasma induit d’argon, qui peut atteindre des températures de 6000 à 8000 °C. À une température aussi élevée, toute substance à analyser subit une atomisation, une ionisation et une excitation thermique. Elles peut alors être détectée et quantifiée, soit avec un Spectromètre à Emission Optique (OES), soit avec un Spectromètre de Masse (MS).

La spectrométrie à émission optique ICP (ICP-OES)

La Spectrométrie à Emission Optique couplée à l’ICP (ICP-OES) repose sur l’excitation thermique des ions dans le plasma et l’analyse de la lumière émise par ces ions excités. Chaque élément émet des longueurs d’onde caractéristiques. Les longueurs d’onde sont alors séparées, identifiées et leurs intensités mesurées par un spectromètre. La concentration élémentaire est ensuite déterminée par confrontation à une calibration externe.